samedi 3 juin 2017

Ji-Phi : De quoi m'inquiéter ?




De quoi m'inquiéter ?
Rien qui ne soit mon œuvre,
Rien qui ne soit mon Désir.
De quoi me protéger ?
Quand tout est plus moi que moi-même, que tout est mon reflet d’espace et de temps.
Qu'est ce qui serait trop fort, trop intense ?
Quand c'est ma propre puissance à l'œuvre !
Seuls mes pensées, mes mots, peuvent créer une séparation.
Leur seul espace où se matérialiser est mon Silence.
Qui aimer ! Qui haïr !
C'est mon sang qui pulse dans ces veines,
Ce sont mes larmes qui coulent sur ces joues !
C'est ma joie qui réjouit les étoiles !
Chanter, danser,
Naître, mourir, je serai toujours au Cœur de moi-même
Au Cœur de l'Infini.
De ce mystère rien ne peut être conservé,
L’océan prend forme dans la vague.
On ne peut pas enfermer une vague !
L’arc en ciel se déploie dans le ciel,
On ne peut en conserver un morceau.

Chaque forme me donne corps.
Chaque son me chante,
Chaque mouvement est ma danse.
Chaque regard me laisse à voir.

Qui suis-je ?


Trouvé sur le blog "Voyageurs de l'Immobile"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire